Le 16 Mai 2011, la nouvelle éclate : le président du FMI, Dominique Strauss-Kahn est arrêté pour agression sexuelle et tentative de viol.

Aussitôt diffusée par tous les médias, notamment la presse française, l’annonce de cet événement provoque en nous de désagréables sensations, telles que la consternation la défiance, la colère, la honte, le dégoût…

Plus contagieuses que n’importe quelle maladie, nous souhaiterions parfois nous débarrasser de ces émotions trop envahissantes. Mais que seraient nos vies sans elles ?
Submergés d’informations dans ce monde de l’hypercommunication, nous souffrons fréquemment d’un trop plein d’émotions. Plutôt que de les réprimer, nous osons de plus en plus les exprimer, afin d’être mieux compris et mieux acceptés des autres. Alors, comment apprendre à reconnaître les émotions qui nous envahissent, à les vivre pleinement, à les utiliser à bon escient ?

Pourquoi gérer ses émotions ?

Inscrites dans nos gênes, nos émotions permettent d’assurer notre survie. Ainsi, la colère fait fuir nos ennemis, la peur nous maintient à distance des dangers, le désir permet le choix d’un partenaire…

  • Les émotions négatives – comme la colère, l’angoisse, la jalousie – représentent des émotions «perturbatrices ». Si elles perdurent, elles peuvent atteindre l’équilibre psychologique (dépression) et l’état physique (troubles de santé chroniques tels que l’asthme ou les douleurs abdominales).
  • Le refoulement de ses émotions épuise le système nerveux et altère le système immunitaire qui protège des maladies.
  • Le débordement d’émotions négatives génère rapidement des situations conflictuelles, auprès des ses collègues de travail, familles et amis.

Ce qu’apporte une régulation de ses émotions :

L’intelligence émotionnelle permet d’améliorer nos comportements relationnels en toutes circonstances :

  • Parler de son ressenti apporte un effet thérapeutique. Plus nous exprimons nos peurs, nos chagrins, nos hontes, plus vite nous retrouvons un équilibre psychologique et mieux nous préservons notre santé
  • La gestion de nos émotions nécessite la bonne appréciation de nos propres besoins et de ceux des autres, ce qui développe notre intuition et notre empathie
  • Plus attentifs à notre état émotionnel et à celui des autres, nous favorisons l’entraide et soutien, richesses fondamentales dans les relations humaines

Comment apprendre à mieux gérer ses émotions ?

→ Apprendre à reconnaître une émotion pour ce qu’elle est nous aide à canaliser ce sentiment.

→ Apprendre à exprimer verbalement son ressenti : dire à quelqu’un le sentiment que l’on éprouve, en parler calmement permet souvent aussi de désamorcer les conflits.

 

 

Le saviez-vous ?

Apprendre à vivre avec ses émotions et recouvrir la santé émotive, c’est possible ! L’association EMOTIFS ANONYMES propose de se retrouver chaque semaine au cours de réunions.

Citations

«L’émotion n’est pas une chose honteuse, médiocre, négligeable ; c’est un aspect suprêmement valable de l’humain dans ce qu’il a de plus noble et de plus avancé».

Joshua LOTH LIEBMAN – Auteur du best seller Peace of Mind

«Une joie partagée est une double joie. Un chagrin partagé est un demi-chagrin».

Jacques DEVAL – Dramaturge, scénariste et réalisateur, notamment de la pièce de théâtre Tovaritch

 « Toutes les grandes découvertes sont faites par ceux qui laissent leurs émotions devancer leurs idées».

Charles Henry PARKURST – Ecclésiastique et réformateur américain