Le service public subit depuis quelques années de profondes réformes, qui se traduisent par la réduction des financements (culture de gestion et d’évaluation), la mutualisation des services inter-collectivités (culture de coopération), la montée des exigences des usagers (culture de service), la volonté des citoyens de participer aux débats collectifs (culture de la démocratie locale).

Plus qu’un changement, les collectivités territoriales vivent une véritable transformation !

Alors, comment oser changer de culture pour favoriser la modernisation de votre administration locale et contribuer à l’épanouissement des Hommes ?

La culture est un ensemble de références partagées par les collaborateurs et construites tout au long de l’histoire des organisations du secteur public et privé. Elle s’attache à ce que les gens font et à comment ils le font, consciemment ou pas. La culture évolue au rythme de l’Homme, et non de l’économie.

 

Le saviez-vous ?

41% des collaborateurs n’adhèrent pas aux valeurs de leur organisation.

(source BPI – L’Express – Juillet 2010)

 

Pourquoi analyser la culture de son organisation ?

Les organisations sont composées de trois éléments qui agissent en interaction : les valeurs collectives de l’ordre (travail, respect des règles et procédures), les valeurs individuelles du désordre (liberté, créativité, jeux de pouvoir, intérêt personnel) et les valeurs équilibrées de la culture (éthique, communication, qualité).

La décision d’analyser la culture de son organisation s’inscrit souvent dans le cadre d’une démarche de changement : restructuration, plan social, période de réformes, mise en place d’un plan stratégique, déménagement, …

 

Manager la culture permet :

  • D’identifier si les stratégies sont compatibles avec les motivations du personnel, les talents et la culture dominante pour constituer une vision commune de l’avenir et ainsi mieux s’adapter à son environnement
  • De mettre en évidence les changements et l’évolution de l’identité de l’organisation.

 

Ce qu’apporte et économise une culture pertinente :

Une culture pertinente permet de clarifier les modes de pensée et d’agir, la motivation pour changer, la sécurité et la confiance.

  • Elle facilite les échanges informels, permet d’instaurer une bonne interface entre les services, une meilleure coordination interne et donc une meilleure efficacité au profit de la performance et de la rentabilité
  • Elle développer une cohérence groupe, un « esprit maison » par le partage des valeurs communes dans lesquelles les hommes et les femmes se reconnaissent. Intégrant plus facilement les objectifs de leur organisation, ils en deviennent les ambassadeurs.

 

Comment analyser la culture de votre Organisation ?

5 facteurs sont étudiés : l’histoire, les valeurs, les croyances, le cœur de métier, le lien social.

Entreprendre une démarche « valeurs » consiste à mettre en place des ateliers de travail où les collaborateurs débattent autour des valeurs vécues au sein de leur organisation et se les représentent.

Témoignages :

« 60 à 70% des fusions d’entreprises sont des échecs et aboutissent à une destruction de valeur. Et la principale raison de cette perte tient à la culture d’entreprise».

Julien LEPAGE, cogérant du fonds d’investissement Amiral Gestion

« La culture d’entreprise fonctionne comme la quille d’un grand voilier. On la voit si peu qu’on pourrait en oublier l’existence ; c’est pourtant elle qui donne toute sa stabilité au bateau , qui permet à l’équipage de tenir le cap, c’est elle qui facilite la remontée au vent même par gros temps. »

M. Lebailly et A. Simon – Anthropologie de l’entreprise, Village Mondial