Le 11 Décembre dernier, les angevins ont découvert Jacques SALOME à l’occasion de la conférence « Le courage d’être soi » proposé au Théâtre du Quai.

Psychologue de formation, diplômé en psychiatrie sociale de l’Ecole pratique des hautes études en sciences sociales de Paris, auteur de nombreux essais, romans et recueil poétiques, Jacques Salomé a donné naissance à la méthode ESPERE. Connu dans les pays francophones comme spécialiste des relations de couple, de la famille et du changement personnel, il se définit comme un éveilleur de conscience ou encore un jardinier des relations humaines.

Pour avoir le courage d’être soi, Jacques SALOME nous propose de consolider quatre énergies :

  • Apprendre à s’aimer :

Il m’est difficile d’aimer l’autre si je ne m’aime pas. Pour donner de l’amour, il est nécessaire d’en avoir pour soi. La bienveillance envers soi-même s’avère donc indispensable.

  • Pouvoir se respecter :

Tout d’abord, il s’agit d’apprendre à dire NON, à ne pas me laisser définir par l’autre et ne pas confondre la personne, sa demande et son refus. De plus, je parle souvent de l’autre, au lieu de parler à l’autre. Aussi, je commence par parler de moi, en exprimant les difficultés que j’éprouve dans mes relations, en disant à l’autre ce que JE ressens, sans rendre l’autre responsable de mon ressenti.

  • Apprendre à se responsabiliser :

Certains événements – subis plutôt que voulus – ne me rendent pas responsable de ce qui m’arrive. Néanmoins, je suis responsable de la façon dont je vais gérer la situation.

  • Apprendre à être fidèle soi-même :

Le silence des mots se traduit par la violence des maux. Ce n’est pas l’amour qui maintient un couple dans la durée, mais bien la qualité de la relation existante entre deux êtres.

Nailart French Rosa Weiss

Comment apprendre à s’aimer ?

Il ne suffit pas de recevoir beaucoup d’amour de ses parents pour être capable d’en donner à son tour.

Il est important de transmettre des messages de bienveillance autour de soi, susceptibles d’apporter énergie, confiance, estime de soi, amour et plaisir d’être.

Quant aux messages toxiques, il s’avère utile de les renvoyer à leurs expéditeurs. En effet, une trop grande accumulation de messages toxiques finit par blesser la vie.

Car toute relation comprend deux bouts et chacun est responsable de ce qu’il fait de son bout de la relation. C’est pourquoi le courage d’être soi nécessite un nettoyage bienveillant de ses relations parentales, conjugales, filiales amicales… et personnelles (avec soi-même) : « La relation que tu me proposes n’est pas bonne pour moi. Je veux mettre fin à cette relation. A moins que tu puisses m’en proposer une autre… »

La relation que vous m’avez proposée en 2013 – bonne ou mauvaise – m’a beaucoup appris et je vous en remercie vivement.

Et je profite de cette période festive pour vous souhaiter un JOYEUX NOËL !

Que les moments précieux que vous passez auprès de vos proches soient remplis d’amour et de bienveillance !

Image