Le 24 Avril dernier, Le Point publiait les nouvelles règles de conduite édictées par la Ministre de l’Écologie auprès de son personnel ;  interdiction des décolletés, annonce de sa venue par un huissier, interdiction de fumer en sa présence…

Après avoir expliqué au journal qu’il s’agissait d’un « règlement intérieur (…) destiné à l’interne et (qui) ne donne pas lieu à commentaires externes », Ségolène Royal a choisi Twitter pour démentir une quelconque « interdiction de décolletés dans le ministère ».Mais le journaliste du Point, Emmanuel Berretta a répondu : « Je maintiens l’intégralité des informations ».

Cette révélation du Point a provoqué beaucoup de réactions sur le Web, notamment celles des twittos, qui ont ironisé sur cette affaire. Pour certains, l’arrivée de Ségolène Royal au gouvernement marque même le retour de la monarchie ! De quoi affecter l’image de la Ministre, aujourd’hui perçue comme impitoyable auprès de son personnel.

 

Un exemple parmi tant d’autres, qui montre à quel point les agents représentent l’un des premiers vecteurs d’image de leur collectivité territoriale à l’extérieur. En effet, leurs paroles semblent bien plus légitimes que celle des élus, aux yeux des concitoyens.

C’est la raison pour laquelle de plus en plus de dirigeants transforment leur  communication unilatérale en de véritables conversations avec leurs publics, qu’ils soient internes ou externes, en utilisant un puissant outil d’échanges : le blog.

Le saviez-vous ?

20% des entreprises françaises d’au moins 10 personnes se sont lancées dans les médias sociaux, contre 30% en moyenne en Europe.

Source : INSEEL’usage d’Internet par les sociétés en 2013 

ImageOn constate, depuis quelques années, une montée en puissance des attentes des agents, en termes de communication, qu’ils souhaitent plus transparente et plus qualitative. Rappelons qu’un collaborateur sur deux juge insuffisante la communication avec sa direction (Source : LabRH – Opinion way – Juin 2013). Aussi, malgré la multiplication des outils de communication, la communication interne répond toujours aussi mal aux besoins des collaborateurs.

  Actuellement en vogue sur la toile, pour quelles raisons le blog représenterait-il

un choix pertinent dans votre stratégie de communication interne ?

Le blog interne, dynamique et interactif, favorise la communication authentique et humaniste.

En effet, le ton employé nécessite un parler franc, proche de la conversation.

De plus, les sujets évoqués apportent une véritable plus-value d’information aux lecteurs et leur permettent de réagir immédiatement s’ils le souhaitent, en postant des commentaires.

Cet échange bouscule le mode de pensée unique et l’idée que l’information est synonyme de pouvoir. Oser communiquer autrement permet de toucher davantage et nécessite une remise en cause perpétuelle.

Mais avant de mettre en place un blog interne, il est important de mener une  réflexion approfondie au préalable, qui permette de trouver une cohérence entre la communication externe, interne et numérique.

Quel intérêt de créer un blog interne ?

 

Susciter la confiance en affirmation une dynamique de collaboration et de partage :

Le blog incite les dirigeants à multiplier les occasions de dialoguer avec leurs collaborateurs, qu’il s’agisse de communiquer sur leur vision du projet administratif, d’expliquer les décisions prises ou de répondre aux interrogations du personnel.

Le blog offre également un espace de parole, signe de reconnaissance des agents au milieu d’un flot d’informations et de communication.

Relier entre elles les différentes entités, notamment les sites éclatés géographiquement :

Décliné en intranet, le blog permet aux agents de trouver l’information voulue au moment souhaité.

Il favorise la mise en place de rencontres virtuelles sur des thématiques précises, comme la diversité ou les valeurs vécues en interne.

Enfin, il peut proposer au personnel des services d’échanges, tel que le co-voiturage.

Favoriser des échanges sur un projet transversal précis :

Le blog, pallie les cloisonnements internes, en permettant les échanges entre des personnes qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble. Il peut même générer de l’innovation, en instaurant de façon pérenne, une véritable coopération entre les différents acteurs internes.

 

Compléter les outils de communication existants :

Le journal interne peut être complété par des vidéos, facilement accessibles sur le blog.

Dédié aux managers, le blog peut les aider à relayer l’information auprès de leurs équipes et à développer un dialogue interne constructif.

Les bénéfices attendus sont nombreux :

–      Développer la fierté d’appartenance, l’engagement et la performance

–      Désamorcer les tensions et conflits internes

–      Porter les valeurs du service public : partage, proximité, gratuité

–      Diminuer les risques psycho-sociaux, par à la remontée d’informations, véritable « baromètre social interne »

–      Favoriser une communication authentique

Le blog interne, un outil de communication révolutionnaire ?

A mon sens, le blog interne peut trouver une place prépondérante dans les collectivités territoriales, à condition que les rapports professionnels soient largement humanisés en interne.

En effet, rien ne remplace la communication directe, qu’il s’agisse d’organiser des réunions pour donner du sens au travail et partager des expériences, de mettre en place des ateliers de pratiques pour se reconnaître et s’approprier des solutions, développer des forums d’expression directe entre la direction et les agents, ou se retrouver dans un cadre agréable, à l’occasion des événements conviviaux.

Dans ces conditions, le blog interne bénéfice de puissants atouts pour renforcer la communication interne et soutenir la communication managériale.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

En quoi le blog pourrait-il vous intéresser aujourd’hui ?

 Echangeons avec plaisir, si vous le souhaitez !