Précurseur des études sur le temps et les méthodes de travail dans l’entreprise, Frédérick TAYLOR a publié l’ouvrage Scientific Management en 1947.

A l’époque, la décomposition du processus de production en une suite de tâches simples a permis d’améliorer de manière radicale la productivité.

Aujourd’hui, les principes tayloriens s’observent dans tous les secteurs d’activité reposant sur une production et une qualité standardisée, comme par exemple le secteur de l’automobile ou de la restauration rapide.